Vu sur le web

Les équipes de l’OCIRP, composées d'experts dans leur domaine, vous proposent de découvrir les informations et ressources marquantes sur le veuvage.

Comment prévoir sa vie numérique post-mortem... de son vivant ?

Établir un « plan successoral numérique » pour contrôler son existence en ligne après la mort, c'est possible.
Publié le 12 avril 2018 via usbeketrica.com

Commentaire OCIRP

"Les médias sociaux, boîtes mail et autres comptes personnels, créés parfois par dizaines pour une seule et même personne, recèlent des données qui peuvent permettre de reconstituer l’identité d’une personne. Ce profil numérique constitue une véritable identité numérique et soulève la réflexion suivante : qu’adviendra-t-il de toutes ces informations une fois que nous aurons quitté le monde physique ? Depuis quelques années, la nature entrelacée de nos vies physiques et numériques signifie que chacun doit réfléchir et se préparer à l’inattendu : doit-on maintenir ou supprimer sa page Facebook ? Ou bien partager son mot de passe pour ses comptes bancaires en ligne avec un être cher ?" 

 

A lire sur dialogueetsolidarite.fr : Dossier spécial deuil et numérique