Résultats de la plus vaste consultation populaire jamais menée sur les aînés

La consultation « Mieux prendre soin de nos Aînés » vient de prendre fin. Les chiffres de participation attestent d’un succès populaire et citoyen sans précédent : 415 000 personnes, 18 300 propositions, 1,7 million de votes. Jamais la société civile ne s’était mobilisée ainsi sur la question des aînés. Au cœur de cette participation massive, et c’est au fond le vrai succès de cette consultation, les aînés ont pris toute leur part : les personnes âgées de 65 ans et plus représentent en effet 26 % de l’ensemble des proposants.

Le succès de la consultation s’explique par la mobilisation inédite, en ligne et sur le terrain, d’un important réseau de partenaires fondateurs : Klésia, Fondation Korian, La Poste, l’OCIRP, Primonial REIM, CAREIT, la Croix Rouge Française. Grâce à eux, et à l’ensemble des associations partenaires, la consultation a largement dépassé le cadre des participations en ligne traditionnelles pour devenir un engagement collectif inédit, créant une véritable « communauté Aînés » de la société civile en France.

Pour Pierre Mayeur, directeur général de l’OCIRP, « cette Grande Cause est le révélateur d’une prise de conscience collective sur la situation de nos aînés et sur la place des aidants. La phase de transformation des propositions en plan d’actions est cruciale. À notre place d’union d’institutions de prévoyance et d’assureur à vocation sociale, nous nous efforcerons de nous montrer à la hauteur de cette mobilisation citoyenne inédite. »

Que nous apprend cette consultation populaire d’une ampleur inédite ?

7 grandes idées ont été plébiscitées par les Français

Tout d’abord, et c’est la première préoccupation des Français : améliorer les conditions de travail et de vie des accompagnants au quotidien des personnes âgées : les professionnels et les proches aidants. Ici les Français ont fait clairement part de leurs aspirations dans deux idées :

  • Améliorer les conditions de travail des personnels d’aide et de soins, notamment par la reconnaissance sociale, l’attractivité et la rémunération des métiers, le renforcement des moyens dont ils disposent (salaires, formations, matériels d’aide…)
  • Mieux accompagner les proches aidants, avec des aides, de la formation, une reconnaissance statutaire.

Ensuite, les citoyens se disent très préoccupés par le sujet des lieux de vie des aînés. Ils proposent trois idées très fortes sur ce point :

  • Développer une politique du maintien à domicile, accompagnée d’aides, de services à domicile, d’adaptation des logements…
  • Améliorer l’accueil en établissements spécialisés, notamment par l’augmentation des effectifs de personnels, la qualité d’accompagnement et de soins, l’offre d’activités, une offre plus accessible financièrement...
  • Développer des lieux de vie innovants et alternatifs, à cheval entre l’établissement et le maintien à domicile, connectés à la société et intergénérationnels.

Une troisième préoccupation citoyenne est apparue autour de l’idée de réduire le coût de la prise en charge de la perte d’autonomie, tant pour les aînés que pour leurs familles. Les citoyens proposent avantages fiscaux, interventions des pouvoirs publics, aides... pour rendre l’offre accessible à tous.

La quatrième préoccupation tient à l’adaptation de notre système de santé au vieillissement pour renforcer l’accès la santé des personnes âgées : prix, transports, déplacements à domicile, unités spécialisées à l’hôpital, outils de prévention.

La Grande Cause #PourNosAînés lancée par Make.org réunit :

  • des entreprises : Klesia, la Fondation Korian, La Poste, Primonial REIM, l’OCIRP, CAREIT
  • des médias : France Télévisions, RTL, TF1 Initiatives, LCI, le HuffPost, Loopsider, Carenews, Notre Temps, Chari-T, Les Hauts-Parleurs, SilverEco.org
  • des acteurs de terrain : Âge d’Or de France, Age Village, Animaux Seniors, Association Française des Aidants, Association France Dépendances, Benevolt, Domplus Care Experience, Fm2J, Fondation de l’Armée du Salut, Jeux 2 minutes, La Fonda, Les Talents d’Alphonse, Prev&Care, Réseau francophone des villes amies des aînés, Responsage, SBT Human matter, Siel Bleu, Silver Valley, Synapse
Découvrir les résultats détaillés de l'enquête : etude mieux prendre soin de nos aines.pdf - (2.47 Mo)

À propos de Make.org et des Grandes Causes Make.org

Make.org est une Civic Tech offrant une plateforme européenne d’engagement de tous les acteurs de la société civile – citoyens, associations, entreprises, institutions, médias afin d’adresser des problématiques d'intérêt général essentielles pour la société : la lutte contre les violences faites aux femmes, donner une chance à chaque jeune, la création de lien social, le soin de nos aînés... Make.org s’engage dans ce processus à respecter scrupuleusement sa Charte Éthique pour assurer le respect des volontés citoyennes, la transparence de la démarche et la lisibilité des résultats.

Contact presse : Amina-Mathilde N’Diaye - 07 68 61 60 05 - an@make.org
 

Publié le 07 décembre 2018
Noter cet article
5/5 (6 votes)